Un régime pauvre en protéines est souvent recommandé pour aider à traiter certaines conditions de santé.Une altération de la fonction hépatique, une maladie rénale ou des troubles qui interfèrent avec le métabolisme des protéines sont quelques-unes des maladies les plus fréquentes pouvant nécessiter un régime pauvre en protéines.

Ces dernières années, certaines recherches ont également montré que les régimes pauvres en protéines peuvent prolonger la longévité et offrir une protection contre les maladies chroniques. Cet article vous livre les avantages et les inconvénients d’un régime faible en protéines et les aliments qui n’en contiennent pas.

Qu’est-ce qu’un régime faible en protéines?

Un régime pauvre en protéines exige que vous limitiez la quantité de protéines que vous consommez, de façon à ce qu’elle constitue de 4 à 8% de vos calories quotidiennes. Cela se situe quelque part entre 20 et 50 grammes de protéines par jour, en fonction du nombre de calories que vous consommez.

À titre de comparaison, pour une personne moyenne, il est généralement recommandé d’obtenir au moins 10 à 15% de leurs calories quotidiennes à partir de protéines. Cette quantité peut augmenter pour les athlètes, les adultes plus âgés et ceux qui ont certains problèmes de santé.

Les protéines sont essentielles à la santé, mais la réduction de l’apport protéique peut être thérapeutique pour les personnes atteintes de maladies spécifiques. En particulier, les régimes à faible teneur en protéines peuvent être bénéfiques pour les personnes ayant une fonction rénale ou hépatique réduite. Ils peuvent également être nécessaires chez les personnes atteintes de troubles affectant le métabolisme des protéines, tels que l’homocystinurie et la phénylcétonurie.

Cependant, suivre un régime pauvre en protéines nécessite une planification minutieuse pour prévenir les problèmes de santé et les carences nutritionnelles. En outre, il existe d’autres risques et inconvénients potentiels que vous devriez considérer avant de commencer un régime pauvre en protéines.

À lire aussi : Le guide complet du régime protéiné végétarien

Avantages pour la santé d’un régime à faible teneur en protéines

Les avantages d’un régime pauvre en protéines s’appliquent surtout aux personnes ayant des problèmes de santé ou des maladies spécifiques, plutôt qu’à ceux qui sont généralement en bonne santé. Lorsque vous mangez des protéines, elles sont généralement dégradées par le foie, produisant un déchet appelé urée, qui est excrété par les reins.

La diminution de la consommation de protéines peut alléger le travail du foie et des reins, ce qui peut être bénéfique pour les personnes atteintes d’une maladie du foie ou d’une insuffisance rénale. Cela aide à améliorer le métabolisme des protéines et prévient l’accumulation d’urée dans la circulation sanguine.

Avoir des niveaux élevés d’urée dans le sang provoque des symptômes tels que la fatigue, la perte d’appétit, la perte de poids et les changements dans l’état mental. Il peut également être associé à un risque plus élevé de diabète de type 2 et de décès chez les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque.

Réduire la consommation de protéines est également nécessaire pour ceux qui ont des troubles génétiques qui affectent le métabolisme des protéines, comme l’homocystinurie et la phénylcétonurie. Ces troubles entravent la dégradation des acides aminés spécifiques, de sorte que la réduction de l’apport protéique peut aider à en minimiser les symptômes.

Certaines recherches ont également révélé que les régimes pauvres en protéines peuvent être associés à plusieurs avantages pour la santé de la population en général. Selon une étude, la consommation restreinte de protéines chez les adultes d’âge moyen était associée à une augmentation de l’espérance de vie et à une réduction des risques de maladies chroniques comme le cancer, les maladies cardiaques et le diabète.

Pour en savoir plus : Peut-on prendre du muscle avec un régime végétarien ou végan ?

proteine végetale

Effets secondaires potentiels d’un régime pauvre en protéines

Les protéines sont des nutriments essentiels à la croissance et au développement. Votre corps les utilise pour former la base de vos muscles, de votre peau et de vos os, produire des enzymes et des hormones importantes, et construire et réparer des tissus.

Des études montrent qu’une carence protéique peut avoir des effets néfastes sur la santé, notamment une fonction immunitaire altérée, une perte musculaire et une diminution de la croissance chez les enfants. D’autres symptômes possibles d’une carence en protéines comprennent le gonflement, l’anémie, la stéatose hépatique, la perte de cheveux et la réduction de la densité osseuse.

Outre les risques possibles pour la santé, la diminution de votre apport en protéines peut être très difficile. Non seulement le fait de suivre un régime pauvre en protéines demande un peu de créativité, mais il faut aussi le planifier soigneusement pour vous assurer de satisfaire vos autres besoins nutritionnels.

C’est parce que les aliments riches en protéines fournissent un bon nombre de calories et de micronutriments essentiels. Par exemple, le bœuf est riche en vitamines B, en fer et en zinc. Lorsque vous suivez un régime pauvre en protéines, il est important de vous assurer que vous obtenez ces nutriments d’autres sources pour prévenir les carences en nutriments.

Cependant, en raison de ses dangers potentiels et des risques pour la santé, il est déconseillé de suivre un régime hypoprotidique, sauf si vous souffrez d’un problème de santé sous-jacent et que vous êtes sous surveillance médicale directe.

Lisez également : Comment optimiser sa prise de masse lorsque l’on est végétarien ?

carence

Qui peut suivre un régime à faible teneur en protéines ?

Si vous vivez avec une maladie qui affecte votre foie ou vos reins ou interfère avec le métabolisme des protéines, un régime pauvre en protéines peut être nécessaire pour aider à réduire vos symptômes. Cependant, pour les personnes en bonne santé, il existe des preuves limitées qu’il y ait des avantages pour la santé.

En outre, un régime pauvre en protéines nécessite une planification minutieuse afin de minimiser les risques potentiels pour la santé et les carences nutritionnelles. Cela ne devrait être fait que sous surveillance médicale.

Il est crucial de consulter un médecin ou un diététicien avant de commencer un régime pauvre en protéines. Ils peuvent non seulement aider à déterminer si c’est une bonne option pour vous, mais ils peuvent également vous guider pour vous assurer que votre alimentation est toujours saine et équilibrée.

À savoir : Comment faire de la musculation lorsque l’on est végétarien ?

Aliments sans protéines à consommer

Dans la plupart des régimes, les repas ont tendance à se concentrer sur les aliments riches en protéines comme la viande ou les protéines à base de plantes. Cependant, avec un régime pauvre en protéines, vos repas doivent être axés sur les composants à faible teneur en protéines des aliments, tels que les céréales, les légumes ou les fruits.

Vous pouvez toujours inclure de la viande et des protéines à base de plantes dans votre alimentation, mais vous devriez les utiliser comme plats d’accompagnement et ne les consommer qu’en petites quantités. Vous aurez également besoin de stimuler votre consommation de graisses saines, ce qui peut fournir des calories supplémentaires pour vous aider à répondre à vos besoins quotidiens.

Voici une liste des aliments sans protéines à consommer si vous optez pour un régime pauvre en protéines :

  • Fruits comme pommes, bananes, poires, pêches, baies, pamplemousses, kiwi, etc…
  • Légumes comme asperges, poivrons, brocolis, légumes-feuilles, l’aloe vera, etc…
  • Riz
  • Avoine
  • Pain
  • Pâtes
  • Orge
  • Avocat
  • Huile d’olive
  • Huile de coco

En parallèle, lisez aussi : Alimentation femme : Combien de calories par jour pour maigrir ?

bienfaits de l'avocat

Aliments protéinés à éviter lors d’un régime pauvre en protéines

Les protéines sont toujours une partie nécessaire de l’alimentation, même si vous suivez un régime pauvre en protéines. Donc, ne les évitez pas complètement. Cependant, si vous suivez un régime pauvre en protéines, vous devriez consommer avec modération des aliments riches en protéines comme des produits d’origine animale et des protéines à base de plantes.

Pour ce faire, augmentez votre consommation d’aliments sains et faibles en protéines, comme les fruits et les légumes. En même temps, vous devrez peut-être réduire vos portions de protéines.

Par exemple, une portion de poulet qui est généralement d’environ 113 grammes. Avec un régime pauvre en protéines, vous devrez peut-être réduire cette quantité de moitié et vous en tenir à une portion de 57 grammes pour garder votre apport en protéines sous contrôle.

Voici les aliments protéinés à éviter lors de votre régime pauvres en protéines :

  • Viandes comme le poulet, la dinde, le boeuf et le porc
  • Poisson et coquillages
  • Oeufs
  • Légumineuses, y compris les haricots, les pois et les lentilles
  • Produits laitiers comme le lait, le fromage et le yaourt
  • Produits de soja comme le tofu, le tempeh et le natto
  • Noix comme les noix, les amandes et les pistaches
  • Graines comme les graines de chia, les graines de lin et les graines de chanvre

Pour plus d’informations: Régime flexitarien : je mincis en limitant les protéines animales

En résumé

Pour parvenir à suivre un régime pauvre en protéines, il n’y a pas de secrets ! Vous devez réduire considérablement votre apport en protéines. Que ce soit pour une maladie touchant les reins ou le foie, ou juste parce que vous voulez réduire votre apport en protéines pour un meilleur cadre de vie, il est recommandé de consulter un spécialiste avant de vous lancer.

Pour suivre un régime pauvre en protéines, vous devez scrupuleusement choisir des aliments sans protéines ou à faible teneur en apport protéique pour y parvenir. Choisissez alors de préférence des fruits, des légumes, des aliments en grains, et bien sûr évitez la viande, les poissons et les œufs qui contiennent beaucoup de protéines.


Nicolas Dematteo
Nicolas Dematteo

Depuis 2012 j'accompagne les hommes et les femmes à transformer leur physique pour bâtir le corps de leurs rêves en étant à 100% de leur potentiel grâce ma propre expérience et celle de +1500 clients à travers le monde.