Concilier une autre activité sportive lorsque l’on pratique la musculation n’est pas toujours évident, en fonction du sport choisi, il arrive par moment que l’on freine, sans s’en rendre compte, ses performances en musculation.

Bien choisi, avec la bonne fréquence, celui-ci peut, au contraire, être un véritable atout.

Les besoins liés à une séance de musculation

La musculation

La musculation est un sport qui puise énormément dans les réserves d’énergie que vous pouvez avoir, lors d’un exercice, vous allez être amené à pousser ou à tirer, dans tous les cas, à vous donner totalement, afin de maximiser les chances d’augmenter votre masse musculaire.

Pour bien exécuter les exercices, vous allez avoir besoin de toute l’énergie disponible, le but étant toujours de pouvoir augmenter son maximum, ou le nombre de répétitions exécutées, si vous n’êtes pas au top, vous ne ferez que limiter votre développement musculaire.

Afin d’avoir les meilleurs résultats : Conseil musculation : Comment atteindre ses objectifs ?

En parallèle, voici une vidéo explicative si tu souhaites investir dans un banc de musculation à 8€ pour pratiquer la musculation à la maison :

L’alimentation

L’alimentation étant un des piliers de la musculation, si vous ne vous alimentez pas correctement, ou si vous ne choisissez pas une bonne répartition des divers nutriments, vous aurez beaucoup de mal à atteindre vos objectifs, que ceux-ci soit le gain musculaire ou la perte de poids.

L’alimentation est une des clés qui doit réellement être maitrisée, elle est la base de tout entrainement en musculation, en effet, la variation de la répartition des protéines, lipides, glucides, peut vous faire gagner du muscle ou du gras, tout va dépendre de la manière dont vous allez la gérer.

Un coup d’œil sur l’article : Les enjeux de la diététique pour une bonne prise de masse vous en dira davantage sur le rôle de l’alimentation en musculation.

L’entrainement

Si l’alimentation est un pilier en musculation, l’entrainement est, sans aucun doute, ce qui fera que vous allez, ou non, vous tailler un corps. Il doit tout le temps être intense, si vous pratiquez la musculation en ne cherchant pas à vous surpasser, vous allez uniquement perdre votre temps, le muscle s’habituant à votre charge de travail, il ne se développera clairement plus.

Un des principe lié à un bon entrainement, repose sur le fait que les muscles doivent toujours être stressés lors d’une séance de musculation, afin de les choquer, et ainsi de les pousser à se développer, pour faire face au poids qui est plus lourd.

Le repos

Vous avez fait un bon entrainement, et vous vous alimentez de la bonne manière, vous avez donc fait 66% du chemin, le dernier point à ne pas négliger, et certainement l’un des plus importants, va être d’avoir un repos adapté.

En effet, si vous ne disposez pas d’un repos adéquat, votre corps ne reconstruira pas la masse musculaire de façon satisfaisante, en d’autres termes, vous aurez perdu votre temps.

Je ne peux que vous conseiller de lire très attentivement l’article : Rôle du sommeil dans le développement musculaire, qui vous permettra de mieux appréhender le repos, ainsi que les avantages qu’il va apporter à votre développement musculaire.

Voici également une vidéo explicative pour savoir combien de jour de repos sont nécessaires en musculation :

Les avantages liés au footing

Le footing et cœur

Le footing est un sport qui présente beaucoup d’avantages, l’un d’entre eux est, notamment, de renforcer votre système cardiovasculaire, il va, en améliorant celui-ci, renforcer votre cœur, il va donc devenir plus fort, et il va également être nettement plus efficace.

Plus vous entrainerez votre cœur, plus vous améliorerez son efficacité, car il ne faut pas oublier que le cœur et bel et bien un muscle, vous serez donc plus résistant à certaines maladies, mais il va surtout transporter plus d’oxygène et de sang vers les muscles, ce qui, en musculation, n’est pas négligeable.

Un article à ce sujet : Le footing et la musculation, compatible ?

Le footing et les poumons

Plus vous allez courir, et plus votre capacité pulmonaire va augmenter, vous allez donc, en toute logique, inspirer beaucoup plus d’oxygène. L’oxygène est, en partie, absorbée par les muscles, en inspirer plus signifie donc en apporter plus pour les muscles, ils peuvent donc devenir plus efficaces grâce aux ressources supplémentaires fraichement apportées.

Le footing et l’endurance

Rien de surprenant, en vous mettant au footing, vous allez, sans surprise, améliorer votre endurance, ce qui va vous permettre de pouvoir, par la suite, courir plus longtemps et de mieux tenir le choc.

N’hésitez pas à lire cet article pour en savoir davantage : L’endurance en musculation : définition, utilité et technique

Le footing et le sommeil

Si vous avez des problèmes de sommeil alors ceux-ci seront balayés en pratiquant ce sport, en effet, le footing permet d’améliorer la qualité de son sommeil, pratiqué le matin, il vous aidera à vous préparer à dormir le soir.

Le footing et la perte de poids

Certainement la raison numéro une pour pratiquer ce sport, la perte de poids, notamment de mauvaises graisses, est très facile grâce au footing.

Il brule, en moyenne, 90 calorie par kilomètre fait en courant, il va donc aider une personne qui souhaite perdre un peu de graisse corporelle, ou juste se maintenir en forme à réaliser ses objectifs assez facilement.

Il convient toutefois de noter que le footing n’est pas recommandé aux personnes classifiées « obèse », car il attaque les articulations.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations : Calculer son IMC !

Savoir combiner la musculation avec le footing

Pourquoi faire du footing lorsque l’on fait de la musculation

Comme vous l’avez peut-être deviné, pratiquer le footing comme sport complémentaire à la musculation peut être très avantageux.

Dans un premier temps, on peut mettre en évidence le fait qu’il va vous permettre de maintenir un taux de graisse corporelle très bas, vous laissant ainsi faire votre prise de masse, avec une masse graisseuse moins importante.

L’autre gros avantage, va être de permettre aux muscles d’être nettement plus efficaces grâce à l’apport supplémentaire en oxygène, vous permettant ainsi d’être plus en forme lorsque vous serez en pleine séance de musculation sous la barre, un avantage que l’on ne peut pas négliger lorsque l’on cherche à augmenter ses résultats, que l’on soit en prise de masse, en prise de force ou autre.

En parallèle, je vous invite à lire : 8 astuces pour une prise de masse propre

Le renforcement des os est un autre avantage apporté par le footing, la musculation est un sport qui, pratiqué avec des poids assez lourd, peut par moment vous pousser dans vos retranchements, que ce soit au niveau de la musculature ou même, parfois, au niveau des os. Lorsque vos os se trouvent en situation de stress, tout comme les muscles, ils s’adaptent et augmentent ainsi leur densité, vous limiterez ainsi les risques liés aux fractures.

Quand ne pas pratiquer le footing

Pratiquer le footing oui, mais attention à ne pas pratiquer ce sport n’importe quand, en effet, dans certains cas, il pourrait nuire à vos résultats en musculation, alors que dans d’autres, il va tout simplement les booster.

Une erreur commune consiste à pratiquer le footing juste avant la musculation, les personnes faisant cela cherchent à perdre du poids, néanmoins, ceci est tout simplement inutile. Que vous cherchiez à perdre du poids ou tout simplement à combiner le footing à votre prise de masse, vous ne devez pas le faire juste avant une séance de musculation.

Faire du footing pour perdre du poids

Si votre objectif est de perdre du poids, vous allez devoir pratiquer votre footing, ou en règle général, votre séance de cardio, juste après votre séance de musculation, c’est avec cette configuration, et uniquement celle-ci, que vous allez vraiment décupler l’efficacité de vos résultats.

Pendant votre séance de musculation vous allez entamer vos réserves de glycogène, néanmoins, celles-ci, ne seront pas autant entamées qu’avec une séance de cardio, le fait de pratiquer le footing juste après votre entrainement de musculation va donc, naturellement, puiser encore plus dans vos réserves de glycogène, et ainsi vous permettre de faire baisser votre taux de graisse corporelle.

Faire du footing sans chercher à perdre du poids

Vous faites de la musculation et vous souhaitez faire un peu de footing pour certaines raisons citées plus haut, si la perte de poids ou de gras n’est pas forcement votre objectif principal, vous pouvez très bien allez courir le matin en vous réveillant, ceci permettra, non seulement à votre corps de bien se réveiller dès le matin, mais également d’améliorer votre qualité de sommeil le soir venu, ainsi, vous allez améliorer votre repos, votre récupération musculaire et, par conséquent, votre développement musculaire.

La récupération grâce au footing

Ceci peut sembler quelque peu étrange, mais vous pouvez très simplement utiliser le footing comme élément de récupération après une séance de musculation, il devra être pratiqué légèrement, et sera ainsi considéré comme de la récupération active, vous aidant ainsi à éliminer les déchets que vous aurez accumulés pendant votre séance de musculation.

N’hésitez surtout pas à lire La récupération active en musculation : optimisez votre entrainement

Le footing et la musculation peuvent donc être deux sports complémentaires, le footing vous apportera des armes pour être plus efficace lors de vos séances de musculation, améliorera votre santé, et vous aidera à réguler beaucoup de choses. Sachez juste adapter ce sport à vos objectifs, le moment que vous allez choisir pour l’exécuter déterminera les effets qu’il aura sur les objectifs en question.


Nicolas Dematteo
Nicolas Dematteo

Depuis 2012 j'accompagne les hommes et les femmes à transformer leur physique pour bâtir le corps de leurs rêves en étant à 100% de leur potentiel grâce ma propre expérience et celle de +1500 clients à travers le monde.