Les articulations en musculation : prévention, risques et remèdes

Articulation en musculation

Les articulations en musculations ont un rôle central lors de vos entrainements, si vous ne les préservez pas un maximum ou si vous ne faîtes pas attention à utiliser les accessoires nécessaires pour ne pas vous blesser, vous risquez fort de ne plus pouvoir pratiquer de musculation pendant un long moment.

Les articulations en musculation

Le rôle des articulations

Les articulations sont les pivots de notre squelette, elles servent à relier les os entre eux afin de nous assurer une mobilité parfaite, c’est pourquoi, lorsque l’on souffre de maladie articulaire, on a souvent de mal à bouger, l’articulation réduisant la mobilité du fait de cette maladie en question.

En parallèle, voici une vidéo explicative pour pratiquer la musculation sans se blesser :

La composition des articulations

L’articulation se divise essentiellement en trois parties :

Les ligaments: Un ligament est une bande de tissu fibreux très élastique. L’atout majeur du ligament est sa grande résistance.

Le cartilage: Le cartilage n’est ni plus ni moins qu’une sorte de tissus conjonctifs (tout comme le ligament), son rôle principal va être de soutenir l’organisme). Il sert essentiellement à permettre aux extrémités des os de se frotter les unes contre les autres.

La membrane synoviale : La membre synoviale va servir de lubrifiant au cartilage en sécrétant le liquide synovial qui va, non seulement nourrir le cartilage, mais également le lubrifier et ainsi lui permettre de réaliser le glissement des extrémités plus facilement.

Vous comprenez peut-être un peu mieux le fonctionnement des articulations et surtout l’impact que peuvent avoir certaines maladies en réduisant le cartilage ou le liquide synoviale.

En effet, protéger ses articulations lorsque l’on pratique la musculation est quelque chose d’essentielle pour pouvoir rester en bonne santé.

Nombreuses sont les maladies touchant aux articulations et qui peuvent devenir réellement handicapantes.

La musculation est-elle mauvaise pour les articulations ?

Qui n’a jamais entendu cela ? Lorsque l’on pratique la musculation depuis un petit moment, que cela soit en salle ou chez soi et que l’on parle de son entrainement avec des personnes étrangères à ce sport, vous allez tôt ou tard entendre quelqu’un vous dire que la musculation est dangereuse pour les articulations, que la musculation est mauvaise pour les articulations.

Il faut savoir une chose très importante à propos de la dégradation des articulations, elle est souvent causée par un choc répété. Cela signifie que vous allez provoquer la dégradation de vos articulations avec des sports tels que la course à pied, ou les sports qui vont vous demander de courir plus généralement.

La musculation est un sport ou vous n’allez pas provoquer de choc lors de l’exécution du mouvement puisque vous allez concentrer le travail sur le muscle, du moins, si vous exécutez bien le mouvement, d’ailleurs l’article : Tout ce que vous devez savoir sur les contractions volontaires en musculation, vous en dira plus sur cet aspect essentiel de la musculation.

En parallèle, voici une vidéo explicative pour commencer un programme cardio et musculation avec le TOP des exercices de training :

 

Les accessoires pour préserver ses articulations

Pourquoi utiliser des accessoires en musculation

L’utilisation d’accessoires lorsque vous pratiquez la musculation est, pour certains exercices, recommandée à partir d’une certaine charge et, pour d’autres exercices, quasi obligatoire pour éviter de vous blesser.

Les exercices pouvant toucher au dos, comme le squat ou le soulever de terre, doivent obligatoirement être exécutés avec une ceinture afin d’éviter de très graves blessures qui peuvent toucher jusqu’à la colonne vertébrale.

Afin de prévenir tout type de blessures, je ne peux que vous recommander de lire : Les blessures en musculation : comment les éviter et les prévenir.

La ceinture

Comme nous venons de l’introduire dans le paragraphe précédent, la ceinture est un accessoire que tout pratiquant de musculation devrait avoir, elle est essentielle pour s’assurer une protection du dos vraiment optimale, tout en vous garantissant une bonne exécution des mouvements.

L’achat d’une ceinture est donc un investissement incontournable lorsque l’on souhaite commencer la musculation de la bonne manière

Les bandes de protection

Les bandes de protection sont utilisées essentiellement pour deux objectifs distincts.

Le premier va être de renforcer et de maintenir l’articulation, en clair, vous allez soutenir vos ligaments en créant une sorte de ligament avec les bandes. Vous pouvez les utiliser pour presque toutes vos articulations, que ce soit pour les genoux, les coudes ou encore les poignets, serrez bien les bandes et elles vous permettront d’éviter certaines blessures.

Le deuxième objectifs qu’on ces bandes de protection va être de prendre en force durant vos exercices. En effet, le fait de renforcer vos articulations avec ces bandes, de les maintenir, va vous aider à soulever plus lourd et donc, de gagner en force.

Pour vous permettre d’améliorer votre force, vous pouvez lire : Comment gagner en force pendant votre entraînements ?

Vous avez certainement déjà remarqué que les athlètes de haut niveau avez souvent des bandes lors de l’exécution de certains mouvements, c’est exactement pour leur donner un petit plus au niveau de la force en rendant leurs ligaments plus forts.

Les remèdes pour préserver ses articulations : les compléments alimentaires

Le MSM

Complément alimentaire peu connu, il est essentiellement utilisé pour aider les articulations à garder leur souplesse et leur intégrité en réparant les tissus conjonctifs. Le méthylsulfonylméthane, plus généralement connu sous le nom de MSM, se retrouve dans énormément d’aliments, comme les fruits, la viande, les algues et beaucoup d’autres.

Les vitamines essentielles

Un autre complément intéressant pour conserver l’intégrité de vos articulations est la vitamine essentielle. Qu’il s’agisse de vitamine C, D ou E, elles vont vous permettre soit de limiter la perte de cartilage, soit de réduire la douleur en jouant le rôle d’analgésiques soit elles vont permettre une diminution de la progression de l’ostéoarthrite, correspondant à une détérioration du cartilage qui va affecter les articulations en créant des lésions.

Les pratiquants de musculation ont souvent tendance à s’intéresser aux compléments alimentaires comme les protéines, crétines etc… mais beaucoup plus rarement aux suppléments tels que les vitamines, alors que celles-ci sont très intéressantes pour booster l’organisme et donc vous permettre d’augmenter vos résultats, qu’il s’agisse de prise de masse ou de perte de poids.

N’hésitez surtout pas à jeter un coup d’œil à l’article : Pourquoi les vitamines sont nécessaires en musculation ?

Les glucosamines

De la famille des osamines, les glucosamines sont des glucides qui vont être impliqués dans la création des os, des ligaments mais également des tendons, ceci impliquant donc que les glucosamines vont entrer dans la composition du cartilage.

Un article à ce sujet : Les glucides complexes : Tout savoir sur les meilleurs aliments

Le fait d’utiliser ce complément va vous permettre de réparer le tissu articulaire de manière beaucoup plus rapide.

La chondroitine

Utilisée essentiellement pour booster la souplesse des articulations, la chondroitine, très présent dans le cartilage de requin, permet de réduire les douleurs articulaires ainsi que de protéger le cartilage.

Le collagène

Le collagène, très utilisé en cosmétique pour ses propriétés en termes d’étirements des tissus, est très utile pour les ligaments ou le cartilage. Permettant une résistance mécanique à l’étirement des tissus, le collagène, qui est une protéine fibrillaire est l’élément principal des tissus conjonctifs.

L’acide gamma-linolénique

L’acide gamma-linolénique, plus connu sous le nom AGL, sert essentiellement à lutter contre les inflammations articulaires ou encore les raideurs. Cet acide se trouve facilement dans l’huile de bourrache ou l’huile d’onagre.

Soulager les douleurs articulaires

Les nutriments pour éviter les problèmes d’articulations

La consommation de sélénium va aider toutes les personnes souffrant d’arthrose. Ayant des propriétés antioxydantes, le sélénium va prévenir principalement le vieillissement des tissus de l’articulation.

Un autre nutriment qui va aider à combattre, à sa façon, les douleurs articulaires, va être le manganèse qui va favoriser la synthétisation du tissu conjonctif.

Les plantes pour lutter contre les douleurs articulaires

Il faut savoir que lorsque vous consommez des suppléments alimentaires, lorsque vous prenez certains médicaments, vous consommez avant tout des plantes qui ont été reconditionnées sous forme de poudre ou de gélules.

Parmi les plantes les plus efficaces pour lutter contre les douleurs articulaires, on retrouve le romarin qui va aider à désintoxiquer et les orties, qui vont permettre de soulager ce type de douleur.

Parmi les plantes un peu moins connu mais tout aussi efficace contre les douleurs liées aux articulations, on retrouve l’harpagophytum, qui va surtout aider à lutter contre les raideurs. En effet, cette plante vraiment très efficace va avoir des propriétés très intéressantes, elle va permettre de lutter à la fois contre la douleur, grâce à des propriétés antalgiques, mais elle va également aider à lutter contre les inflammations, grâce, notamment, à ses propriétés anti-inflammatoires.

Les personnes consommant donc l’harpagophytum vont pouvoir retrouver une meilleure mobilité grâce à son action antalgique.

A savoir sur les douleurs articulaires

Peut-être avez-vous déjà entendu des personnes souffrants d’arthrose ou de douleurs liées aux articulations dire qu’il aller pleuvoir, car elles pouvaient sentir que leurs douleurs se réveillaient.

En effet cela n’a rien de magique, les douleurs liées à l’arthrose sont souvent chroniques et ont tendance à se réveiller lorsque le taux d’humidité augmente, elles sont donc, en l’occurrence, un excellent indicateur pour savoir quand le temps va changer.

A l’inverse, les personnes vivant dans une région chaude ou les température sont assez élevées auront souvent moins de symptômes du fait de la chaleur et, plus généralement, de la température clémente de ce type de région.