Pourquoi les vitamines sont nécessaires en musculation ?

Les vitamines en musculation

En musculation, l’apport nutritif est capital, il permet de fournir au corps les nutriments essentiels à son développement, un bon apport permettra d’atteindre aisément ses objectifs en termes de prise de masse ou de perte de poids, alors qu’une mauvais alimentation mènera à un stockage de graisses dans un cas, et à une perte de masse musculaire dans un autre.

Que sont les vitamines ?

Quel est le rôle des vitamines ?

Le rôle qu’ont les vitamines dans l’organisme est essentiel, elles permettent, entre autres choses, d’entretenir le corps, de le faire fonctionner, mais elles permettent surtout la construction de l’organisme. L’élément très important à prendre en compte est qu’elles ne peuvent pas être synthétisées par le corps humain, nous sommes obligés de manger pour en absorber.

Si vous êtes en manque d’un certain type de vitamine, il s’en suivra un déficit qui pourra conduire à certaines pathologies, plus ou moins graves, il est donc réellement important de couvrir tous les besoins en vitamines nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme.

Les deux grandes familles de vitamines

Les vitamines se divisent en deux groupes distincts, les vitamines hydrosolubles qui vont se dissoudre dans l’eau, on retrouve parmi celles-ci les vitamines A, D, E, K, et les vitamines liposolubles qui vont se dissoudre dans les graisses, dont les vitamines du groupe B et C font parties.

Les vitamines en musculation

Les vitamines les plus utiles en musculation

Les vitamines, nous l’avons vu un peu plus haut, ne peuvent être synthétisées par notre organisme, nous devons donc les puiser dans les aliments que nous ingurgitons au quotidien. Parmi la pléthore de vitamines que nous mangeons, certaines sont plus utiles que d’autres lorsque l’on pratique un sport comme la musculation. Les vitamines B1, B8 et C sont celles qui vont nous intéresser le plus. Vous retrouverez ici le Petit ABC des vitamines, c’est à dire toutes les explications sur chacune des vitamines présentent dans notre alimentation

La vitamine B1 ou thiamine

Cette vitamine, que vous allez retrouver dans les produits laitiers, légumineux et céréaliers, va contribuer à la conversion des aliments en énergie ainsi qu’au métabolisme alimentaire, vous comprenez donc à quel point elle est importante, puisque c’est elle, en partie, qui va aider à transformer les aliments, que vous aurez pris le temps de sélectionner en fonction de leurs apports en nutriments. Cette vitamine améliore également la motricité à travers la production d’ATP.

Le manque de vitamine B1 provoque, entre autres, des troubles digestifs, une perte d’appétit ainsi que des problèmes liés à l’humeur pouvant, parfois, atteindre la dépression.

La vitamine B8 ou biotine

La vitamine B8 va contribuer au métabolisme des glucides ainsi que des lipides, en d’autres termes, elle va les transformer en énergie, en plus de transformer ces nutriments, elle va également transformer les acides aminés en énergie. Les œufs, les champignons ainsi que les flocons d’avoine possèdent beaucoup de vitamine B8.

La vitamine C ou acide ascorbique

Probablement la vitamine la plus connue, la vitamine C contribue, entre autres choses, à la cicatrisation et à l’absorption des glucides ainsi que du fer. Celle-ci est, également, beaucoup consommée pour ses propriétés à lutter contre les états infectieux, vous la retrouverez principalement dans les agrumes, dans le kiwi, l’orange etc…

Garder une alimentation riche en vitamine

Les vitamines sont « fragiles »

Manger riche en vitamines est une bonne chose, à condition de ne pas non plus surconsommer, néanmoins, le problème qui se pose lorsque l’on souhaite avoir une alimentation riche en vitamine, est que la préparation des aliments dégradent ces vitamines en question. En effet, lorsque vous allez cuisiner, vous risquez, si vous n’utilisez pas la bonne méthode, de les détruire petit à petit.

Le principal défaut des vitamines est qu’elles ne sont pas vraiment résistantes à l’air ou à la chaleur, L’oxydation intervenant très rapidement, un compte à rebours s’entame dès le moment ou vous commencez à les préparer, que cela soit en les coupant, en les épluchant, ou tout autre type de préparation.

L’effet des différentes cuissons sur les vitamines

La cuisson va, comme la préparation, jouer un rôle important quant à la dégradation des vitamines, en effet, certaines préparations vont dégrader un peu plus celles-ci que d’autres.

La meilleure des cuissons, pour garder le plus de vitamines possible, est sans aucun doute la cuisson à la vapeur, la température n’est pas trop élevée, contrairement à la cuisson à la cocotte-minute qui détruit énormément de vitamines, et il n’y a pas de réel contact avec de l’eau.

Nous pourrions ensuite considérer la cuisson à vif comme la seconde meilleure cuisson, préservant plus facilement les vitamines, évidemment, celle-ci concerne essentiellement les viandes et les poissons.

En ce qui concerne la cuisson au bain marie, donc la cuisson dans l’eau, essayez de toujours laisser l’eau bouillir, afin d’évacuer le maximum d’oxygène pour préserver le maximum de vitamines.

Les compléments vitaminiques

Attention à certains compléments

Les compléments alimentaires en musculation sont monnaie courante, et si certains d’entre eux ne sont pas dangereux et sont même très efficaces, d’autres, en revanche, sont très dangereux et peuvent provoquer l’effet inverse à celui qui est recherché. Les vitamines en sont les premières victimes.

Le principe de base que vous devez appliquer à votre alimentation, mais surtout à vos compléments alimentaires, est de ne prendre que ce dont vous avez besoin, ne cherchez pas à enrichir votre alimentation avec des compléments dont votre corps n’a pas besoin, cela serait une perte de temps, une perte d’argent mais surtout une prise de risque que vous ne pouvez pas vous permettre de prendre.

Les mises en garde concernant différentes vitamines

Pour vous aider à choisir le complément le plus adapté, il va vous falloir éviter les compléments comportant du calcium, tout simplement car cela vous sera juste inutile, donc à moins que vous ayez de l’argent à jeter par la fenêtre, ou que vous ayez une réelle déficience en calcium, vous pouvez oublier ce dernier ; évitez également les compléments comprenant du cuivre, si je vous dis de les éviter, c’est tout simplement car ils augmentent le taux de mortalité, étant un puissant oxydant.

Mais s’il y a un élément que vous devez absolument éviter, c’est sans aucun doute le fer. Celui-ci, comme le cuivre, est un puissant oxydant et il est également impliqué dans une augmentation des cancers. Tout complément qui aurait pour but de vous apporter du fer, devrait être prescrit uniquement par un médecin.

Savoir sélectionner les bons aliments

Nous venons de voir que les différents compléments multivitaminés, et autres, devaient être consommés de manière saine et contrôlée, néanmoins, il y a une chose plus simple pour faire le plein de vitamines, sans forcément dépenser beaucoup d’argent, il s’agit tout simplement de manger les aliments qui vont vous procurer ces vitamines en question.

Les aliments qui vont vous procurer des recharges en vitamines

Toujours dans une optique d’apporter des vitamines à son corps dans le cadre d’une pratique de la musculation, nous allons voir comment combiner certains aliments qui vont vous apporter à la fois des protéines et des vitamines, ainsi, terminé les carences en vitamines et bonjour le développement musculaire.

Les œufs sont vos amis, en effet, cette source alimentaire est absolument parfaite pour faire le plein de vitamines B1 (thiamine) et de protéines, les œufs étant probablement une des meilleures sources de protéines.

Le riz, ainsi que les pâtes et en général les céréales complètes vont vous procurer une dose intéressante de protéines, parfaites pour une bonne prise de masse, ainsi qu’une dose très intéressante de sucre mais sans les graisses, mais ce type de céréale va également vous apportez de la vitamine B1, nous pouvons donc dire qu’il n’est pas très difficile de se procurer celle-ci à travers une alimentation équilibrée ou de prise de masse.

Si vous avez une petite carence en vitamine B3 (niacine) les viandes telles que le lapin, la volaille, le thon ou le porc résoudront ce problème sans aucun souci, de plus, comme vous vous en doutez probablement, ces viandes seront une excellente source de protéines.

Nous parlions, un peu plus haut, du calcium, si vous souhaitez faire le plein de calcium juste en mangeant, rien de plus simple, la viande de volaille, le poisson et le foie vont vous procurer des vitamines D (cholécalciférol), cette vitamine intervient notamment dans la croissance osseuse, la contraction musculaire ainsi que dans la régulation du calcium et du phosphore.

Et si un peu de chocolat améliorait votre transmission nerveuse ? En effet, celui-ci possède beaucoup de magnésium, mais vous pouvez très bien consommer des épinards pour augmenter celui-ci, en plus d’améliorer les transmissions nerveuses, il va également jouer sur les contractions musculaires.

Comme vous le voyez, il n’est pas bien difficile de s’alimenter correctement pour la pratique de la musculation, sans se priver des diverses vitamines citées plus haut, l’alimentation, comme toujours en musculation, est la clé de tout, d’ailleurs, n’hésitez pas à faire un petit détour sur l’article Les enjeux de la diététique pour une bonne prise de masse ou, dans le cas contraire si vous souhaitez faire une sèche Le rôle de l’alimentation dans une prise de masse propre.