La fatigue en musculation : les causes et les solutions

La fatigue en musculation

La fatigue en musculation peut résulter de plusieurs facteurs et si vous n’y prêtez pas attention, celle-ci peut mener à une régression ou à une blessure.

Savoir gérer la fatigue musculaire c’est également optimiser sa prise de masse ou sa prise de force.

La fatigue en musculation : les signes qui ne trompent pas

Il est assez facile de savoir lorsque l’on souffre de fatigue musculaire, certains signent vont vous révéler ce problème et pour vous aider à mieux les appréhender, nous allons voir ensemble ceux qui sont, la plupart du temps, à l’origine de la fatigue en musculation.

Les douleurs

En musculation, la douleur est un peu le quotidien de tout pratiquant, néanmoins, si vous souffrez de douleurs chroniques, d’une douleur qui persiste, voir s’aggrave, cela peut venir du fait que vous manquez de récupération et donc que vous souffrez de fatigue musculaire.

Le corps est un organisme qui a besoin de temps pour se remettre d’un choc, si vous enchainer les entrainements trop rapidement, cela risque d’entrainer des douleurs qui resteront, puisque le corps n’aura pas eu la récupération nécessaire.

Gardez bien en tête que le repos est crucial en musculation, il fait partie intégrante d’un bon entrainement et le négliger, c’est en partie saboter sa prise de masse ou sa perte de poids, peu importe l’objectif visé, ne le négligez donc pas.

Si vous pensez que le manque de récupération est votre problème principal n’hésitez pas à lire : Comment améliorer sa récupération en musculation ?

En parallèle, voici une vidéo explicative afin de savoir quand et combien prendre de jours de repos en musculation :

Résultats en baissent

Lorsque le corps manque de récupération, que vous faites du surentrainement, vous allez voir vos résultats commencer à baisser et ce, malgré tous les efforts et la bonne volonté que vous pourrez investir.

En effet, lorsque vous faites une séance, vous allez en quelque sorte détruire les muscles, c’est le but principal de la séance de musculation et pendant la récupération, le corps va réparer les fibres musculaires afin de vous rendre plus fort et plus volumineux, c’est le processus simplifié de la prise de masse.

Si vous vous entrainez trop top, le corps n’aura pas eu le temps d’effectuer cette réparation et donc, vous ne serez pas en mesure de soulever plus lourd, voir, pas en mesure de soulever les poids que vous aviez l’habitude de soulever, d’où la régression au niveau des résultats.

Afin d’avoir le maximum de conseils : Musculation chez soi : Comment avoir des résultats rapidement ?

Problème pour finir vos séries

Si lorsque vous faites votre entrainement, vous n’arrivez pas à boucler votre série, alors qu’habituellement vous la terminez sans problème, cela peut être annonciateur de fatigue musculaire.

Il nous est tous arrivé de ne pas réussir à finir une série lors d’une séance, et lorsque cela arrive une fois de temps à autre ce n’est pas vraiment grave, cela arrive à tous les pratiquants, mais lorsque vous n’arrivez pas à boucler une série que vous aviez l’habitude de faire, de manière régulière, cela peut signifier que votre corps fatigue.

Cela peut également être dû à un surentrainement, n’hésitez surtout pas à jeter un œil à l’article : Comment surmonter la stagnation en musculation ?

Voici également une vidéo explicative afin de déterminer combien d’exercices et le nombre de séries nécessaires en musculation :

Vous êtes malade plus souvent

La musculation ne choque pas uniquement les muscles. En effet, lorsque l’on pratique la musculation, on affecte plusieurs choses dans notre corps et le système immunitaire en fait partie.

On a souvent tendance à dire que la musculation renforce le système immunitaire, ce qui est vrai, quand les séances sont bien exécutées, dans un programme bien fait, mais lorsque celui-ci est mal réalisé et que votre corps fatigue, alors le système immunitaire va également en prendre un coup.

Si vous tombez malade de plus en plus depuis un petit moment, et que cela correspond à un changement dans votre entrainement de musculation, que cela soit la fréquence ou l’alimentation, alors vous pouvez être certain que ce problème vient probablement de ce changement.

Le plus simple étant de revenir à l’entrainement que vous aviez avant de vous lancer dans ce changement et de consulter un médecin, au cas où ce problème serait issu d’une autre source.

Fatigue chronique

Le corps est une machine qui s’adapte à tout. Lorsque vous vous entrainez et que vous avez une alimentation adaptée, avec un repos adapté, subissant un choc, le corps va réagir en construisant du muscle.

De la même manière, lorsque celui-ci va subir un gros coup de fatigue, il va s’adapter en produisant une situation d’excitation permanente, c’est-à-dire que vous allez être facilement éveillé, ce qui va vous empêcher de faire de bonne nuit.

Cette situation va alors entrainer une fatigue chronique qui nuira, d’une part à votre entrainement et d’une autre part à votre vie sociale.

Nausées et maux de tête

Comme nous venons de le voir, le corps a une capacité d’adaptation redoutable, lorsqu’il est trop sollicité, celui-ci peut même entrainer des maux de tête allant jusqu’à avoir des nausées. Si cela vous est déjà arrivé, il est probable que votre entrainement ne soit pas bon.

Vérifiez que vous ne soyez pas tombé dans le surentrainement, laissez votre corps se reposer quelques jours afin qu’il se remette sur pied, puis voyez quels sont les problèmes dans votre programme, bien évidemment, si cela persiste allez voir votre médecin.

Emotions extrêmes

La musculation, et le sport en général, vous permet en quelque sorte de réguler votre corps et votre esprit. La majeure partie du temps, un pratiquant de musculation, sera beaucoup plus calme après une bonne séance, celle-ci libérant des endorphines, appelée également la morphine naturelle du corps.

Donc, de manière globale, vous serez souvent bien dans votre tête, détendu, probablement fatigué, mais en aucun cas triste ou déprimé. Si vous ressentez des émotions très négatives, cela peut être causé par de la fatigue.

Le cerveau s’embrouillant sur les signaux, vous ressentez alors de mauvaises émotions, mais, encore une fois, ajouter un peu de repos résoudra ce problème très rapidement et vous permettra de savourer de nouveau, toutes les joies de la musculation.

La perte d’appétit

Lorsque des entrainements trop intenses sont combinés avec très peu de repos, la fatigue peut alors aller jusqu’à vous faire perdre l’appétit, alors qu’un pratiquant de musculation, surtout s’il fait une prise de masse, va souvent avoir tendance à avoir faim et à vouloir manger en quantité.

Si vous subissez une perte d’appétit, et que vous voyez que vous avez un entrainement conséquent, cumulé avec un repos assez faible, cela peut être dû à une fatigue de l’organisme. Pour mieux comprendre l’importance de l’alimentation, je vous conseille de lire : Le rôle de l’alimentation dans une prise de masse propre

Les solutions à la fatigue en musculation

Le repos

Comme vous l’avez certainement remarqué, beaucoup des problèmes cités ci-dessus ont pour origine le manque de récupération, ce qui est pourtant une des trois bases en musculation pour atteindre un objectif.

Beaucoup de pratiquants, au fil du temps, oublient que le repos est essentiel à l’organisme pour vraiment développer sa masse musculaire, pour prendre en force, mais aussi pour perdre du poids.

La plupart du temps, négliger le stade de la récupération va simplement bloquer votre progression, mais comme nous l’avons vu un peu plus haut, parfois, négliger le repos mène à des problèmes beaucoup plus sérieux.

Il faut donc toujours avoir un repos adapté, pour que l’organisme ait le temps d‘encaisser les chocs subis.

Un article à ce sujet : Les jours de repos en musculation : une obligation ?

Les compléments alimentaires

Prendre des compléments alimentaires peut aider à récupérer plus facilement, car si vous avez un entrainement vraiment intensif, et que, pour une raison ou pour une autre, vous ne pouvez pas réduire le nombre, les compléments alimentaires peuvent vous aider à améliorer la vitesse à laquelle vous allez récupérer, ce qui aura pour conséquence d’éviter la fatigue musculaire ou la fatigue de l’organisme.

Les vitamines peuvent également être d’une grande aide et sont généralement peu utilisées et méconnues, pour en savoir plus sur celles-ci, je vous invite à lire : Pourquoi les vitamines sont nécessaires en musculation ?

Comment éviter de tomber dans le surentrainement ?

Un programme bien fait

Pour ne pas tomber dans le surentrainement et donc pour prévenir la fatigue de l’organisme, il est important de bien construire son programme de musculation autour des trois points essentiels que tous pratiquants se doit de connaitre sur le bout des doigts, c’est-à-dire l’entrainement, l’alimentation et le repos.

Si ces trois points sont pris en compte, alors le programme sera bien fait, si l’un de ceux-ci est négligé ou ignoré, il y aura obligatoirement des répercutions.

Afin d’avoir le maximum d’informations : Comment bien choisir son programme muscu ?

Respecter son programme

Une fois que votre programme est bien établi, il va falloir le respecter. Cela ne sera probablement pas difficile lorsque vous débuterez, puisque vous allez avoir tendance à le suivre à la lettre, mais lorsque vous allez commencer à évoluer au fil des mois, vous allez peut être oublier certaines choses, ou à en négliger.

Si vous commencez à trop vous entrainer, par exemple, en négligeant la partie repos, vous tomberez alors en surentrainement. Il est donc primordial de ne pas dévier du programme que vous avez mis en place. Si vous souhaitez le faire évoluer, repensez dans ce cas tout votre programme, mais ne le faite pas changer au feeling de but en blanc.