Le fromage en musculation : tout savoir sur cet aliment

Le fromage en musculation

Mais où peut-on trouver de la protéine ? Dans la viande bien entendu, mais quand on a la viande en mal, il existe des alternatives simples et efficaces comme le fromage. Les puristes de la consommation de la protéine diront certainement que cela n’est pas une solution quantitative pour ce qui est de la contenance en protéines.

Mais la véritable question que vous devriez vous poser, c’est de savoir de combien de quantité de protéines avez-vous besoin par jour ? Est-ce que le fromage peut vous l’apporter ? Ce sont les réponses à ces différentes questions que cet article essaie d’apporter.

Généralités sur le fromage

L’énergie provenant du fromage

Faire le choix de prendre des muscles au lieu de la graisse est tout à fait légitime. L’avantage n’est pas seulement qu’on ne va pas perdre du poids, mais vous n’aurez plus besoin de faire des régimes qui obligent à observer des périodes de jeûnes, voir l’article Le jeûne intermittent en musculation : la méthode Leangains de Martin Brekhan.

On n’est pas non plus tenu de suivre des régimes alimentaires calqués sur un seul type d’aliment, on peut manger autant qu’on veut. Pour un résultat optimum, il y a certaines données à prendre en considération, comme l’apport en calories et en protéines, éléments indispensables à une augmentation réussie de sa masse musculaire.

Que vous ayez un programme de musculation en vue ou pas, on sait depuis toujours que le fromage fait partie des aliments les plus conseillés à la consommation. Il y a des tas de raisons qui expliquent cela, mais généralement, le fromage est conseillé pour le fait qu’il contienne des nutriments énergétiques et du calcium.

C’est pour cela que beaucoup de parents n’hésitent pas à investir dans cet aliment, afin de préserver la santé osseuse de leurs enfants. Le fromage est aussi un bon apport en énergie pour l’organisme.

En parallèle, voici une vidéo explicative afin de savoir le nombre de protéines nécessaires dans une journée :

Les protéines et le fromage

Les pratiquants de musculations doivent savoir que le fromage contient aussi assez de protéines, mais est-ce vraiment surprenant, lorsque l’on sait que le fromage provient du lait, et que ce dernier contient une certaine et évidente quantité de protéines ?

Sa richesse en protéine est exploitable par tout sportif qui vise à prendre du muscle par un moyen qui ne sera pas d’un danger imminent pour sa santé, ou son cœur. Ce qu’il faut également ajouter concernant les protéines contenues dans le fromage, c’est que l’organisme les assimile deux fois plus vite.

Cela est rendu possible parce que ces protéines revêtent un caractère de nutriment prédigéré une fois la fabrication du fromage complète. Elles s’activent donc plus rapidement une fois dans votre organisme.

Il y a d’autres raisons qui font du fromage un aliment important et intéressant à intégrer à son programme de musculation. Certains athlètes ne se sentent pas bien vis-à-vis du lactose contenu en grande quantité dans le lait.

La bonne nouvelle, c’est qu’en raison de l’égouttage, une des étapes de fabrication du fromage, le lactose disparait quasiment, rendant l’aliment facile à digérer, voir l’article : Les produits laitiers, bon ou mauvais pour la musculation ?

Malheureusement, le fromage ne contient pas que des bienfaits. En effet, il y a le fait que tous les fromages ne sont pas propices à une consommation de sportif. Il faut les connaitre pour choisir la meilleure des options.

Quels sont les différents types de fromages ?

Les particularités des fromages

Avant d’en arriver à la classification des fromages, il faut déjà connaitre l’une des raisons pour lesquelles il en existe de plusieurs acabits. Le fromage n’a pas que de bons côtés, on lui reproche entre autres d’être d’un apport en matières grasses non négligeable. Les lipides y sont donc présents, mais cela n’est pas tout à fait généralisé.

Pour ainsi dire, dans le but de bénéficier d’un fromage qui cadre le plus avec vos besoins en musculation, il suffit d’opter pour un fromage qui contient beaucoup d’eau.

Et même là encore, il y a un autre paramètre à prendre en compte : c’est le type de fromage, car ils ne sont pas tous assez riches en calories et en protéines pour vraiment être utiles à vos séances de musculation. Pour la cause sportive, nous allons essayer de présenter les différents fromages sous l’angle de leurs apports calorifiques.

Les fromages pauvres en calories

Sur 40g, les lipides (qui constituent en réalité l’apport majeur en calories) représentent seulement 6g, pour des calories qui équivalent à 40 ou 70 unités. Par contre, c’est le type de fromage qui coûte le plus cher et il faudra en consommer assez au vue de la quantité plutôt réduite de calories et de protéines qu’il contient.

Voici une vidéo explicative afin de déterminer combien de calories sont nécessaires par jour :

Les moyennement calorifiques

Plus ou moins 100 grammes de calories. Largement suffisant pour un programme de musculation. La teneur en lipides est le double de la classe précédente, donc 12 g. Les types de fromages concernés sont le Cheddar, le bleu d’Auvergne ou encore le fromage aux noix. Si cela vous intéresse, je vous invite à lire : Les huit grandes familles et les différentes sortes de fromage

Excessivement riche en lipides

Le nombre de calories ici franchit aisément la barre des 130 calories, pour une quantité de protéines qui avoisine les 11g, et les lipides 12g. Les types de fromages concernés sont la Tomme de Savoie, le Brie, le St Moret, la raclette ou la Philadelphia.

Pourquoi consommer du fromage en musculation ?

Si les catégories de fromages citées ci-dessus ne semblent pas vous accommoder, le fromage blanc de campagne ou fromage blanc 0% est une alternative de choix pour vos muscles et ce, pour plusieurs raisons. 225g de fromage de campagne contiennent 30g de protéines, et les lipides y sont presque absents.

C’est, pour ainsi dire, un fournisseur de protéines pures, autant que les œufs ou la viande elle-même, si vous voulez en savoir plus sur les aliments riches en protéines, n’hésitez pas à lire 5 aliments riches en protéines à ne pas négliger.

On conviendra certes, qu’un fromage qui contient moins de lipides, comme le fromage de campagne est surement meilleur que le fromage industriel ou de toute autre nature. Mais ce n’est pas tout à fait vrai.

Pour un sportif, notamment un adepte de la musculation, les lipides sont nécessaires. D’habitude, on considère les lipides comme étant nuisibles et induisant une augmentation du poids.

Cela n’est vrai que dans le cas ou votre consommation en kilos calories est franchement supérieure à l’énergie que vous dépensez. Un sportif n’a donc rien à craindre à vrai dire, même si rester prudent et contrôler sa consommation est une règle d’or.

Les types de protéines des fromages

On constate, sans être forcément sportif soi-même, que les produits laitiers en général, sont fortement consommés par les sportifs et il y a une explication à cela. Dans le cas de la musculation par exemple, les protéines contenues dans les fromages jouent des rôles importants sur les muscles de l’athlète, en plus de leurs permettre de se développer aisément.

On note deux protéines essentielles dans le fromage. Il y a d’abord la whey, cette protéine se charge de mettre fin au catabolisme des muscles de façon immédiate une fois passée dans le sang, ainsi que la caséine. Contrairement à la whey, la caséine est d’un effet plutôt lent, ce qui a la propriété de permettre aux muscles de subir l’activité sportive sur une longue durée.

L’une des propriétés que l’on reconnait aux protéines laitières comme celles du fromage, c’est leur impact sur la santé, surtout au niveau de la flore intestinale dont elles favorisent le renouvellement.

Ce procédé a un double avantage, car il permet aussi de renforcer le système immunitaire du sportif. Il ne faut quand même pas exagérer dans la consommation du fromage quelle qu’en soit la provenance.

Le fromage contient une dose conséquente de calcium. Lors d’une consommation excessive, le taux de vitamine D contenu dans l’organisme chute, or, ce sont ces vitamines qui permettent au corps de lutter contre la présence d’éléments capables de générer des cellules cancéreuses.

Pour obtenir plus d’informations, je vous invite à lire : Pourquoi les vitamines sont nécessaires en musculation ?

Conclusion sur le fromage en musculation

En conclusion, on retiendra que le fromage est un aliment qui est très riche en nutriments indispensables pour favoriser une activité de musculation. Les différentes protéines qu’il contient (whey et caséine) ont des effets bénéfiques sur les muscles pendant les périodes d’activités musculaires, ce qui laisse évidemment entendre qu’il faut les consommer avant la séance de musculation et après.

Les lipides sont des éléments qui sont aussi présents en grande quantité dans les fromages. Mais, bien au-delà des idées reçues et préconçues, il faut savoir que les lipides sont importants pour le sportif, car ils contiennent les calories qui lui sont nécessaires. Il faut juste veiller à ne pas tomber dans les excès.

Un article à ce sujet : Les lipides en musculation : tout savoir sur ce nutriment

Le fromage blanc est une alternative pour ceux qui ne souhaitent pas consommer des lipides. Il n’en contient presque pas. Les produits laitiers étant souvent riches en lactose, vous serez heureux de savoir que le fromage n’en contient presque plus une fois sa fabrication terminée.

En ce qui concerne l’assimilation de ses protéines par l’organisme, cela se fait très rapidement dans la mesure où, le procédé de fabrication donne au final des fromages avec des protéines prédigérées.