À partir de quel âge commencer la musculation sérieusement ?

Le meilleur âge pour commencer la musculation

Depuis quelques années, la musculation est devenue à la mode. Le culte du corps a une part de plus en plus importante dans notre société. Véritable passion pour certains, cette activité permet non seulement d’améliorer la condition physique mais également l’esthétique du corps.

Grâce à l’essor des salles de sport et des abonnements illimités accessibles à tous, la pratique de la musculation s’est démocratisée. Les adeptes ont aussi grimpé en flèche depuis l’émergence de toutes les plateformes de partage vidéo comme YouTube et DailyMotion, qui ont permis de faire connaître la musculation au grand public et de mettre en avant la beauté du corps.

La musculation, en 2017, c’est tendance et ce phénomène touche forcément des personnes de plus en plus jeunes. Alors à quel âge peut-on réellement commencer la musculation ?

La musculation : pourquoi en faire ?

Contrairement aux sports d’endurance traditionnels, la musculation a l’avantage de renforcer tous les muscles du corps. La pratique de la musculation est source de nombreux bienfaits aussi bien au niveau du bien-être que de la silhouette.

Les bienfaits sur le mental

 Pratiquer une activité sportive régulière, améliorer ses performances au quotidien, repousser ses limites, atteindre des objectifs : la musculation procure une réelle sensation de bien-être et d’accomplissement. L’activité physique libère de l’endorphine qui permet de réduire le stress et les angoisses. Pratiquer la musculation, cela permet de se sentir mieux dans son corps et d’avoir plus confiance en soi.

Les vertus sur la santé

La musculation présente également de nombreux bienfaits sur la santé. Le renforcement des muscles permet de prévenir le mal de dos. En effet, la plupart des douleurs au dos sont liées à des douleurs musculaires. Renforcer ses muscles peut aider à mieux maintenir la colonne vertébrale.

La musculation, lorsqu’elle est complétée par une alimentation équilibrée, permet aussi de lutter contre l’ostéoporose. Un article intéressant à ce sujet : Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

De manière générale, tous les exercices physiques ont aussi un effet bénéfique sur le coeur et sur la circulation du sang.

L’aspect esthétique

Au-delà des effets positifs sur le mental et la santé, la musculation permet d’améliorer la silhouette. Cette activité permet de faire travailler tous les muscles et de tonifier l’ensemble du corps. Associée à une bonne hygiène de vie, la musculation permet de se sentir réellement mieux dans sa peau au quotidien. Pour un conseil approfondi à ce sujet : Comment améliorer sa tonification musculaire rapidement ?

Le côté social

Se rendre à la salle de sport, c’est aussi l’occasion de pratiquer une activité ensemble et de partager ses résultats et ses progrès. Lors de la pratique d’une activité sportive, cela est important d’obtenir du soutien au quotidien et de pouvoir être conseillé.

La musculation : les idées reçues

Vous l’aurez compris : la musculation a de nombreux effets positifs sur l’organisme et sur le bien-être. C’est pour cela que sa pratique est de plus en plus répandue et que de nombreux jeunes commencent également à s’y intéresser.

Certains parents adeptes de cette activité sont également tentés d’initier leurs enfants. L’âge est un critère déterminant pour amorcer un programme de musculation et fait souvent débat dans le monde du sport.

Est-ce dangereux de commencer la musculation trop tôt ? Les enfants peuvent-ils pratiquer ce sport ? Il faut savoir faire le tri entre toutes les idées reçues. 

La musculation stoppe-t-elle la croissance ?

Première idée reçue : la musculation stopperait la croissance. Vous avez probablement entendu cette phrase une centaine de fois et pourtant, elle est totalement fausse. On remarque souvent que dans les compétitions, les athlètes sont relativement petits. C’est de ce constat que part cette idée reçue.

La musculation ne stoppe pas la croissance, mais en fonction de l’âge elle doit effectivement être pratiquée à une fréquence et une intensité adaptées. La taille définitive d’une personne est conditionnée à des critères génétiques et non à la pratique d’une activité physique. Au contraire, la musculation, comme tout autre sport, stimule la croissance osseuse et musculaire. L’important, à tous les âges, reste de ne pas pratiquer de musculation à outrance. Je te conseille de lire en parallèle : Musculation et surentrainement : dites au revoir à l’over training

La musculation est-elle dangereuse ?

On a tendance à penser que la musculation est dangereuse parce que l’on se figure des personnes soulevant des poids énormes. Effectivement, lorsque l’on imagine un adolescent soulever des charges de 150kg, cela est imprudent et dangereux. Mais la musculation, lorsqu’elle est pratiquée à travers un programme adapté à la morphologie, à l’âge et aux capacités physiques, n’est pas dangereuse. Il est important de réaliser cette activité sportive en étant encadré.

La musculation : accessible à tous les âges ?

Il n’existe pas d’âge idéal pour commencer la musculation mais il faut garder en tête que les programmes à 13 ou 25 ans ne seront pas les mêmes. La musculation peut être pratiquée par tous et ses bienfaits sont nombreux, à n’importe quel âge, à condition de s’entraîner correctement et intelligemment.

Les enfants et la musculation 

Avant onze ans, le corps n’est pas totalement formé. La croissance peut être effectivement retardée en cas d’entraînements excessifs. C’est pour cela que si vous souhaitez initier vos enfants à la musculation dès leur plus jeune âge, il vous faudra suivre quelques règles fondamentales.

Avant 8 ans

Jusqu’à 7/8 ans, on ne peut pas vraiment parler de musculation ou de sport. Pour initier votre enfant à de futurs entraînements sportifs, les jeunes enfants peuvent pratiquer une activité sportive générale : un sport collectif, de la gymnastique, à raison d’une séance par semaine. Cela les aide à développer leur motricité et leurs réflexes.

À partir de 8 ans

À partir de 8 ans, lors de la pré-puberté, l’enfant commence à contrôler réellement la motricité de ses membres. À cet âge-là, il peut commencer progressivement quelques exercices de musculation. Attention, on ne parle évidemment pas de lever de poids ou d’entraînement sur des machines. Un article à ce sujet ? Progresser rapidement en musculation : poids libres ou machines ?

À ce si jeune âge, la pratique de la musculation se résume à quelques postures à poids de corps et à du renforcement léger avec élastique. On ne parle pas du tout de musculation comme on peut l’envisager à l’âge adulte.

Lorsqu’on évoque la musculation pour les enfants, les parents ont souvent peur. Il faut garder en tête que les premiers exercices de musculation légère adaptés aux enfants seront bénéfiques pour les aider à contrôler leurs mouvements et leur posture. S’ils pratiquent par exemple un sport collectif, cela peut être un avantage pour eux.

Pendant l’adolescence ?

 Dès l’âge de l’adolescence et de la puberté, le taux d’hormone est très élevé. C’est à ce moment-là que les résultats seront les meilleurs mais il ne faut pas oublier que les os restent fragiles et que le corps n’a pas achevé sa formation. Il faut rester prudent dans les exercices à réaliser et confectionner un programme sur mesure en fonction de chaque enfant.

De la même façon, l’âge précis pour commencer à soulever des charges se décide au cas par cas. On recommande d’atteindre un an après le pic de croissance pour introduire des charges légères dans le programme.

Les adolescents pratiquent de nombreuses activités sportives, souvent collectives, à raison de plusieurs heures par semaine. La musculation, lorsqu’elle est adaptée à leur âge, est donc une activité sportive comme une autre. Lorsqu’elle est parfaitement encadrée, elle permet à l’adolescent d’augmenter progressivement sa puissance musculaire et sa résistance aux blessures. Pour te permettre de mieux comprendre ce sujet : Comment développer et gagner de la puissance en musculation ?

Le sport de manière générale permettra aussi de lutter contre l’obésité précoce qui est malheureusement de plus en plus répandue. Consoles, ordinateurs, téléphones…les enfants d’aujourd’hui sont devenus extrêmement sédentaires et inactifs. Introduire une activité physique régulière dans leur quotidien permettra de lutter contre ce fléau.

La musculation chez les adultes 

Il n’est jamais trop tard pour se lancer dans la musculation. Entre la vie professionnelle et la vie de famille, beaucoup de personnes ont du mal à trouver le temps et la motivation d’exercer une activité physique.

Pourtant, la pratique d’une activité sportive régulière a de nombreux effets bénéfiques comme nous l’avons déjà expliqué plus haut dans cet article.

Et pour se lancer, pas besoin d’être un grand sportif ou d’avoir des capacités physiques importantes. Vous pouvez vous remettre au sport en douceur et trouver un programme de musculation adapté à vos envies et à votre rythme.

Les personnes âgées et la musculation 

Avec l’âge, la masse musculaire diminue et rend le corps humain plus fragile. C’est ainsi que se développent les risques de chutes, d’entorses et de fractures. La musculation peut donc devenir un véritable allié santé. Un article à ce sujet : Comment commencer la musculation quand on est sénior ?

Pour ralentir le vieillissement, la pratique régulière mais encadrée de la musculation a de nombreux effets positifs sur le corps. Pour pratiquer cette activité en toute sécurité, il faudra adapter les exercices en fonction de votre âge et de votre rythme de vie. Après 60 ou 70 ans, le lever de poids, ce n’est plus pour tout le monde et cela peut s’avérer dangereux.

Après un certain âge, le corps demandera aussi plus de récupération entre deux séances. Il est important d’écouter son corps et de lui laisser le temps de se remettre des efforts effectués lors de l’entraînement.

En résumé à quel âge commencer la musculation ?

Vous êtes un adolescent et vous souhaitez pratiquer la musculation ? Vous vous demandez si la musculation est dangereuse pour votre enfant ? Vous avez 60 ans et vous hésitez à continuer votre activité physique ? Un seul mot d’ordre : GO !

Mais ne vous précipitez surtout pas et prenez le temps de trouver les programmes et les exercices adaptés à votre âge ou à l’âge de votre enfant et gardez en tête que la pratique de n’importe quel sport doit rester un plaisir et non une contrainte.

Se fixer des objectifs : oui, mais se mettre en danger et pratiquer un sport à outrance sans aucune précaution : non