Le yoga et la musculation : une bonne association pour progresser ?

Associer musculation avec le yoga

Reconnu comme une pratique sportive avec des effets bénéfiques sur l’esprit de l’homme, le yoga a rapidement conquis des milliers de personnes à travers le monde. Il est même déjà arrivé que le yoga soit conseillé pour régler des problèmes de santé. C’est une discipline presque complète qui nécessite une maitrise totale de son corps. Vu sous cet angle, le Yoga en musculation pourrait être d’un apport des plus bénéfiques. C’est ce que nous allons essayer de voir à travers cet article.

Généralité sur le Yoga

Le Yoga, qu’est-ce que c’est ?

Le mot yoga, si l’on s’en tient à son étymologie signifie « union ». C’est une discipline qui a vu le jour en Inde il y a maintenant des milliers d’années. Son objectif est de faire en sorte que le corps et l’esprit soient unis. L’historique du Yoga fait référence à un certain Patanjali, considéré par les adeptes comme étant le père du yoga tel qu’il est pratiqué de nos jours. Il y a quatre siècles environ, Patanjali aurait rédigé le Yoga Sutra, un livre devenu la référence de cette discipline, dans lequel il compare cette pratique à un arbre ayant huit branches.

Même si les adeptes du yoga confèrent un côté essentiellement spirituel au yoga, ils le reconnaissent toutefois comme une discipline qui peut être aussi principalement sportive. Dans ce cas, on parle du Hatha Yoga. Pour être plus claire, c’est le Hatha Yoga qui est le plus connu du public, c’est aussi celui que pratiquent les stars et qui favorise la popularité de ce sport.

Le Hatha yoga prend appui sur certains outils. Nous avons différentes postures qui atteignent le chiffre 1000. Elles sont composées de différents enchainements et de postures immobiles. Les maitres du yoga mettent l’accent sur le fait que la pratique du yoga, même en tant qu’activité exclusivement sportive ne doit pas amener le sportif à forcer son corps. Aux postures, il faut ajouter les exercices de respirations dont le but est de permettre au corps de s’oxygéner correctement. Certaines postures sont très difficiles à exécuter.

Les bienfaits du yoga

Les bienfaits du yoga sont nombreux et s’étendent à toutes les dimensions qui composent l’être humain, c’est-à-dire la dimension matérielle et celle spirituelle. On peut déjà, rien qu’en observant quelques postures de pratiquants, comprendre que le yoga aide à développer la souplesse du corps. Mais il y a un peu plus que cela, sinon ce serait trop simple. Le yoga permet aussi d’épurer le sang en éliminant les toxines, voir également l’article Les bienfaits du citron sur votre santé. Il y a dans le yoga certaines techniques dites de relaxation qui permettent de lutter contre le stress.

Avoir l’équilibre est essentiel pour un sportif quel que soit son niveau. L’un des avantages qu’il y a à pratiquer le yoga, c’est que les postures, en majeure partie, permettre de travailler l’équilibre du pratiquant. La méditation a comme retombé d’augmenter considérablement la concentration.

Pratiquer régulièrement le yoga vous permet de renforcer votre corps à l’intérieur tout comme à l’extérieur. La paix de l’esprit, voilà un des apports de la méditation avec le yoga. Mais essayons maintenant de voir, de façon un peu plus concrète, ce que le yoga peut apporter à un sportif dans le milieu de la musculation.

Les apports de la pratique du yoga dans la musculation

Le yoga et vos muscles

Des postures de plus en plus difficiles à réaliser, des aptitudes de moines qui peuvent ne pas convenir à un bodybuilder, etc. Quand on pense ainsi, on peut facilement se convaincre que la pratique du yoga n’est d’aucun bénéfice pour un pratiquant de musculation, et c’est une grave erreur. Il faut du muscle et de bons muscles pour être un bon pratiquant de yoga. Il nous semble important de mettre l’accent sur la qualité des muscles et non leur « quantité », voir l’article Comment prendre du muscle sec naturellement.

En plus de développer la souplesse du corps, pratiquer le yoga est un bon moyen pour tonifier ses muscles. Comme nous l’avions dit, certaines postures exigent que le pratiquant reste statique pendant plusieurs minutes, en respirant de manière à permettre à son corps de supporter aisément la douleur. En pratiquant régulièrement, on se rend compte que nul n’est besoin de se rendre dans une salle de gym pour se bâtir un corps solide et musclé.

La tonification musculaire et le yoga

Le plus avec ceci, c’est que vos muscles sont fermes, toniques et construits en profondeur. Ils sont si résistants que les blessures ou les déchirures deviendront de plus en plus rares lors de vos différents exercices. Si vous désirez des informations à ce sujet, je vous invite à lire : Les blessures en musculation : comment les éviter et les prévenir

Au fil des années, le yoga s’est considérablement diversifié. Le Hatha yoga, mieux connu sous l’appellation de yoga sportif, a pris avec le temps une dimension bien plus complexe que ne pourraient le penser la plupart des sportifs. Les pratiquants de yoga, qu’on nomme les yogis, en arrivent à se défier sur la durée des exercices que l’on sait dans ces genres de cas extrêmement difficiles à réaliser.

S’en suivent des prouesses sportives, car le yoga peut aussi pousser les pratiquants à se surpasser physiquement. Pouvoir repousser ses limites suppose que l’on soit capable de se fixer un objectif et de s’y tenir. Ajoutons que dans le domaine sportif, c’est une attitude qui détermine les prochains succès.

Pratiquer le yoga en tant qu’activité sportive et musculaire ne vous permettra pas seulement de développer votre corps. Au bout du compte vous aurez un corps bien bâti et un équilibre dont jouissent très peu de sportifs même au niveau professionnel. Il est pour ainsi dire possible qu’en tant qu’haltérophile, vous pensiez à ajouter à vos séances quelques postures ou enchainements de yoga, pour les raisons que voici.

Associer le yoga et la musculation

Ce qu’il est important de comprendre ici et avant d’aller plus loin dans cette lecture, c’est qu’il ne faut pas compter sur une pratique du yoga pour avoir des excédents musculaires à crever des records. Comme nous l’avions dit plus haut, la pratique du yoga aide à la fortification de la masse musculaire. Pouvoir se construire une masse musculaire reste possible avec le yoga, mais il ne faudra pas compter sur un gain trop important et surtout, il faudra s’armer de patience. Je vous invite à lire : La musculation au féminin : prise de masse sèche pour femme

La pratique d’une activité sportive libère des composés acides dans le corps du sportif. Ce sont ces composés qui créent les douleurs musculaires qui sont si célèbres chez les sportifs. Pour ceux qui ont déjà pratiqué le sport en groupe, vous allez vous souvenir des séances d’étirements qui arrivent en fin de séances. Leur objectif est d’éliminer les toxines produites. Vous pouvez remplacer ces séances par des séances de yoga dont les résultats sont bien meilleurs.

Dans toute activité sportive, l’un des muscles les plus exploités reste le cœur, qui bat parfois à une vitesse démesurée. Ce n’est pas que cela soit anormal, loin de là, seulement, un cœur qui n’est pas assez fort, des capillaires sanguins, des artères pas vraiment fortifiées, peuvent dans ce genre de situation subir des conséquences vraiment catastrophiques.

Certains exercices de yoga augmentent les capacités respiratoires des sportifs. Augmenter le volume global respiratoire, tel est le but de ces exercices. On comprend ainsi que cela permet au cœur de battre à un rythme qui permet au sportif que vous êtes, de rester maitre de votre corps, mais encore mieux, de rester dans la partie le plus longtemps possible.

Conclusion sur le yoga et la musculation

On ajoutera que le yoga est une discipline qui reste praticable par tout le monde. Qu’importe que l’on soit adulte ou enfant. De plus, cela ne nécessite pas des équipements spécifiques, c’est juste vous et votre corps. Mais avant de se lancer dans une pratique, il est important de se renseigner, de trouver un groupe ou un maitre yoga, pour s’y mettre de la bonne manière.

On retiendra que la pratique du yoga est d’un avantage certain pour le sportif qui compte s’y mettre. Rien ne vous oblige à adopter le yoga du point de vue de ses apports spirituels. Le Hatha Yoga est le yoga des sportifs et ses bénéfices sur le corps humain sont multiples. On peut, en pratiquant les postures qu’il faut, aider son corps à se débarrasser des toxines qu’il secrète après les activités sportives. L’avantage c’est qu’on se confère un sentiment de bien-être physique et exempt de toutes douleurs.

Les bénéfices vont aussi au cœur qui se fortifie, devient plus fort et adapté à toutes les situations de sport, fussent-elles extrêmes. La maitrise de sa fréquence cardiaque, respirer convenablement même dans les situations les plus compliquées, tels sont les avantages de la pratique du yoga sur le cœur du sportif.

Pour les muscles, les attentes sont plus axées sur la qualité que sur la quantité. Un yogi ne développe pas sa masse musculaire de la même manière qu’un haltérophile. Les muscles du yogi sont plus toniques et fermes tandis que ceux de l’haltérophile sont gros avec moins de tonicité. La souplesse corporelle est le point le plus évident quand on fait allusion à la pratique du yoga. Mais il est à noter que quel que soit le but visé, seule une pratique régulière peut y conduire.