Tout savoir sur le tan en musculation et son utilisation

Découvrir le tan en musculation

Le tan est un produit incontournable pour quiconque souhaite se lancer dans les compétitions de musculation. Les bronzages ensoleillés, la chaleur des projecteurs et les muscles saillants sont les éléments essentiels d’un concours de culturisme.

Pourquoi les culturistes optent-ils pour des bronzages aussi forts et accrocheurs ? La réponse est simple : ils utilisent du tan pour les mêmes raisons que nous aimons bronzer au soleil l’été. La peau est plus belle, définie, lumineuse. La seule différence repose sur le fait qu’ils utilisent de cette méthode d’autobronzant de façon plus exagérée, pour obtenir une finition extrême. Découvrez sans plus attendre ce qu’est le tan, quels sont ses avantages et ses étapes d’application !

Qu’est-ce que le tan en musculation ?

Un autobronzant pour les sportifs

Le tan est un produit autobronzant, souvent sous forme de mousse ou de spray, que l’on applique sur le corps des sportifs lors des compétitions de bodybuilding. Le but est de mettre en valeur le dessin des muscles, et de faire ressortir leurs lignes au maximum. Si vous souhaitez tout savoir pour se muscler : Comment se muscler rapidement avec la musculation ?

Généralement, les bodybuilders ajoutent également une fine couche d’huile sur leur corps avant le tan. La lumière fait briller ces couches successives de produits et rend visuellement les muscles plus volumineux. Les culturistes peuvent alors montrer le résultat de tous leurs efforts en musculation.

Comparaison tan avant après

Réglementé pour les compétitions de bodybuilding

Puisqu’il est utilisé lors des compétitions, le tan est un produit qui reste réglementé. En effet, son application et sa couleur doivent rester authentiques. Il faut donner l’impression d’un bronzage totalement naturel.

Les sous-tons anormaux comme le doré, le vert, l’orange ou les tons métalliques sont interdits des compétitions de musculation. Les culturistes l’appliquent la veille et le jour J, et il est conseillé de s’épiler 2 jours avant. Et pas de parfum ni de déodorant pour que le produit adhère bien à la peau. Si vous désirez en savoir plus : Site officiel de l’IFBB FRANCE

Ensuite, le produit s’enlève parfaitement sous la douche et laisse même un léger bronzage au sportif pendant 1 semaine environ.

Les avantages du tan en musculation

Capter la lumière

En musculation, la principale raison d’appliquer du tan est que ce dernier capte plus la lumière qu’une peau nue. En effet, les lumières d’une scène de culturisme sont différentes de celles de votre maison, de votre salle de sport ou de l’extérieur. Sans tan, les culturistes peuvent alors avoir l’air pâles.

Cette méthode de bronzage artificiel améliore donc considérablement l’aspect visuel du corps des participants et met en valeur les lignes musculaires. De plus, le tan est une excellente alternative à l’exposition au soleil, qui est très mauvaise pour la santé de votre peau et diminue votre capital soleil, qui favorise alors le vieillissement cutané. Si vous souhaitez en savoir plus : Musculation pour femme : comment bien dessiner ses muscles ?

Couvrir les vergetures

Contrairement à ce que l’on peut penser, les vergetures en musculation ne touchent pas que les femmes. Les hommes sont aussi concernés ! En effet, augmenter la taille des muscles via des exercices intenses peut créer des vergetures sur la peau. Un article à ce sujet : Les vergetures en musculation : y a-t-il des solutions ?

Plus vos muscles grossissent, plus votre peau s’étire, et parfois, elle craque. De nombreux culturistes ont donc des vergetures sur les triceps, les biceps et les épaules après des périodes intensives de musculation.

Le tan couvre ces marques et autres irrégularités, tout en éclairant le teint. La peau est uniforme et donc plus attrayante. Le tan garantit alors que tous les yeux sont sur les muscles du culturiste plutôt que sur ses cicatrices et ses imperfections.

Affiner la silhouette

Les culturistes passent des années à réduire leur taux de graisse corporelle et à augmenter leur temps à la salle de musculation, pour s’assurer que leurs muscles soient visibles même lorsqu’ils ne sont pas contractés. En parallèle, nous vous invitons à consulter : Comment obtenir des résultats et se muscler en 1 mois en musculation ?

Le tan les aide à paraître encore plus minces et dessinés, car une couleur plus foncée attire l’œil vers l’intérieur, et donc vers les muscles obliques et transversaux de l’abdomen. Si vous souhaitez approfondir le sujet : 8 meilleurs exercices abdos pour les obliques en musculation

Cet effet amincissant se produit sur tous les types de corps : vous n’avez même pas besoin d’être un homme musclé pour en bénéficier !

Définir les muscles

Les muscles apparaissent plus volumineux sur les tons de peau plus foncés que sur les tons de peau plus clairs.

Le tan est alors un moyen simple et intelligent d’augmenter la définition musculaire sans faire aucun effort ! Pour accentuer ses muscles pour les concours, la superposition de l’autobronzant sur la peau est la dernière étape pour un bodybuilder.

De nombreux champions de musculation optent pour un tan extra foncé pour mettre au maximum en valeur les muscles de la poitrine, du torse, des bras et des jambes.

Les différentes teintes de tan

Améliorer sa performance au concours

À l’époque d’Arnold Schwarzenegger, icône du bodybuilding, la plupart des culturistes étaient plutôt d’une couleur dorée et naturellement bronzée, par rapport à la couleur grain de café d’aujourd’hui.

En effet, de plus en plus de sportifs ont commencé à utiliser des bronzages sombres pour accentuer le contraste de leurs muscles. Avec le temps, les juges ont commencé à aussi baser leurs scores sur l’apparence du bronzage des compétiteurs.

Cela a alors créé un effet boule de neige : de plus en plus de culturistes ont commencé à accentuer l’effet de leur tan, et ainsi de suite.

Donc que vous aimiez ou non l’esthétique du tan sombre, vous devrez probablement y faire face et vous adapter, à moins d’un énorme changement dans l’industrie de la musculation. Un article qui pourrait vous intéresser : Dwayne Johnson : les secrets de musculation de The Rock !

Les étapes d’application du tan en musculation

Avant la compétition

Chaque culturiste doit correctement préparer son corps pour l’application du produit. En effet, le tan doit être parfaitement uniforme pour réussir son effet “waouh !”. Avant la compétition de musculation, il faut donc suivre quelques astuces simples :

    • Faire un bronzage d’entraînement, pour trouver la bonne couleur et déterminer de combien de couches de tan vous avez besoin ;
    • S’épiler tout le corps à la cire 48 heures avant le concours, pour une peau lisse ;
    • Se raser la veille de la compétition, pour être certain qu’il n’y a plus aucune trace de poils sur votre corps
    • Faire une exfoliation, pour une peau la plus régulière possible.

Pour la compétition

La compétition, c’est demain ! Le bodybuilder doit commencer à appliquer les différentes couches de produits pour maximiser les effets autobronzants et attrape-lumières de son tan.

En musculation, chacun est libre de préparer son corps comme bon lui semble, mais il existe des étapes qui ont fait leurs preuves quant à leur résultat et leur efficacité :

La couche de base :

12 à 24 heures avant le concours : appliquez la première couche, en suivant bien les instructions inscrites sur le produit. Attendez qu’il soit bien sec pour mettre des vêtements, que vous choisissez bien larges. Votre bronzage se développera complètement pendant ces 12 à 24 heures.

Pendant ce temps d’attente, il est important de ne pas mouiller son corps ! Ne prenez donc pas de douche, et évitez toute activité qui pourrait vous faire transpirer. Si vous souhaitez vous entraîner en vue de la compétition, planifiez vos séances de musculation en conséquence.

La couche de tan :

Jour J du concours : une fois que la couche de base a été appliquée et a eu le temps de colorer votre peau, le tan peut être appliqué. C’est à vous de choisir son intensité, et donc le nombre de couches dont vous avez besoin.

Vous pouvez être conseillé par un coach sportif pour choisir l’intensité et le mode d’application de l’autobronzant. Le jour de la compétition de musculation, les culturistes privilégient généralement le spray.

La couche de finition :

Juste avant de monter sur scène : un spray perfecteur et protecteur de tan ou une huile de posing doivent être appliqués 2 heures avant de monter sur scène.

Et pour une couleur encore plus brillante et scintillante, appliquez-en à nouveau 30 minutes avant. Généralement, les tons dorés assez foncés se marient bien avec les lumières de la scène.

Après la compétition

Après la compétition, vous aurez envie de retrouver un bronzage plus naturel. En effet, le tan va colorer votre peau pour encore quelques jours. Heureusement, il existe de nombreux produits qui aideront à éliminer les couches superficielles et retrouver une teinte de peau naturelle.

Pour cela, faites une exfoliation, et utilisez des produits spécifiques comme les gants spéciaux pour éliminer l’autobronzant. Appliquez ensuite une crème ou un gel qui prendra soin de votre peau. Vous êtes prêt à reprendre vos entraînements de musculation normalement ! Un article qui pourra vous aider : Comment devenir musclé : 4 facteurs d’une prise de masse efficace

En résumé le tan en musculation

Le tan est donc un produit autobronzant très connu des culturistes. Incontournable des compétitions de musculation, il permet aux sportifs de mettre en avant leurs exploits sportifs et leurs corps musclés.

Le tan présente de nombreux avantages en musculation : il capte la lumière, couvre les vergetures, affine la silhouette et correspond à l’un des critères de notation des juges en compétition. C’est donc peu étonnant qu’il ait été adopté aussi vite par les bodybuilders !

Pour une application uniforme et optimale, il y a quelques étapes testées et approuvées à suivre, en fonction de la date de votre compétition. Vos efforts en musculation seront ainsi pleinement mis en avant !

Et vous, avez-vous déjà testé le tan ou vous êtes-vous déjà préparé pour une compétition de musculation ?