Rebond glucidique en sèche : avantages, inconvénients, technique

Le rebond glucidique en sèche musculation

Le rebond glucidique en période de sèche, principalement utilisé par les professionnels en musculation, est une technique assez peu connue et pourtant, elle peut permettre d’augmenter l’efficacité de votre sèche.

Le rebond glucidique

Qu’est-ce que le rebond glucidique en période de sèche ?

Le rebond glucidique, appelé parfois décharge glucidique en période de sèche, est une technique qui consiste à manger un repas riche en glucides tous les 7 – 10 jours durant votre sèche. Cela peut paraitre étrange puisque que beaucoup de personnes pensent que pendant une sèche, on est supposé manger moins.

Pourtant, cette technique, essentiellement utilisée par les professionnels avant les compétitions, se révèle des plus efficaces pour optimiser votre masse musculaire très rapidement, je dis bien optimiser, car ceux qui souhaitent prendre de la masse rapidement devraient alors se tourner vers l’article Comment grossir sainement avec l’alimentation et la musculation ?

Pourquoi utiliser le rebond glucidique en période de sèche ?

Vous avez fait une belle prise de masse et vous avez commencé une sèche mais vous aimeriez donner un coup de pouce à celle-ci et, pourquoi pas, rendre vos muscles plus visibles, plus saillants.

Le rebond glucidique va être la solution à ce petit problème, en appliquant certaines règles qui régissent cette méthode, vous allez pouvoir, en une semaine, afficher une musculature totalement différente, avoir des muscles plus gonflés, plus gros, tout en ayant perdu votre gras.

Il ne s’agit pas d’une méthode miracle, juste d’une technique très particulière, qui prend en compte plusieurs facteurs techniques de la musculation, comme la nutrition, l’entrainement et le repos mais de manière plus profonde.

Le rebond glucidique en période de sèche est-il simple à mettre en place ?

Le rebond glucidique ne s’applique qu’en période de sèche, d’où le nom de rebond, qui signifie que vous allez incorporer subitement des glucides pendant une journée.

Cette technique n’est pas spécialement compliquée, mais nécessite d’être très expérimenté, pour éviter certains problèmes liés à celle-ci. Si vous n’êtes pas un expert en nutrition ou en musculation, entourez-vous de quelqu’un qui a les connaissances nécessaires pour vous aider à mettre en place cette méthode.

Avantages du rebond glucidique en sèche

Le rebond glucidique et la vitesse des résultats

Le plus gros avantage du rebond glucidique lorsque vous faîtes une sèche est, sans aucun doute, la rapidité avec laquelle vous allez pouvoir voir les résultats.

Une semaine, c’est le temps qu’il va vous falloir pour voir les résultats de cette technique, si elle est appliquée de manière correcte bien évidemment.

Vous allez pouvoir ainsi préparer n’importe quel concours très rapidement en mettant toutes les chances de votre côté ou vous allez, plus simplement, pouvoir finir votre sèche en beauté.

Le stress musculaire

L’autre avantage, très intéressant niveau musculaire, est que vous allez stresser votre corps en le brusquant un petit peu. En musculation, surtout lors d’une prise de masse, lorsque l’on souhaite se développer musculairement, on recherche souvent à choquer le corps, à le sortir de ses habitudes pour toujours améliorer ses résultats.

En effet le corps à la fâcheuse tendance à s’adapter très rapidement, c’est pourquoi, lorsque vous le surprenez, vous allez le choquer et ainsi le forcer à se réadapter, ce qui aura pour conséquence principale, un regain musculaire. Dans le cas de la décharge glucidique, vous allez surtout le choquer afin qu’il améliore les effets de votre sèche.

Inconvénients du rebond glucidique en sèche

Technique utilisée par les professionnels

La technique de la décharge glucidique en période de sèche n’est pas une technique simple à mettre en place comme nous l’avons vu un peu plus haut. Pour déployer cette technique, vous devez obligatoirement être accompagné par un professionnel, quelqu’un qui connait bien cette méthode et les effets qu’elle peut provoquer.

Ne mettez pas cette technique en place si vous n’avez pas toutes les connaissances nécessaires afin de vraiment pouvoir éviter tous les risques possibles.

Les risques liés au rebond glucidique en période de sèche

Il y a principalement deux risques que nous pouvons isoler durant une période de rebond glucidique en sèche.

Le premier, lié à la santé, va être le malaise, en effet, votre corps subissant un changement brutal, risque de mal le gérer provoquant, de ce fait, un malaise. Ceci est dû au fait que la méthode à employer est très technique et qu’elle doit être appliquée de manière vraiment minutieuse, il s’agit d’un calcul qui doit être étudié au cas par cas pour réellement être efficace.

Le second risque, lié cette fois ci à votre physique, va être d’ordre visuel, encore une fois, dû à une mauvaise gestion de cette méthode. Vous risquez de reprendre du gras et de saboter la sèche que vous aviez commencée.

Pour éviter ces deux problèmes, arrangez-vous pour être suivi par un professionnel, afin d’obtenir des résultats réellement efficaces et de limiter les risques liés au rebond glucidique en période de sèche.

Technique non recommandée pour les débutants

La technique du rebond glucidique n’est pas recommandée pour les débutant, déjà car il est inutile de faire une sèche lorsque l’on commence la musculation, en effet, il est préférable, lorsque l’on débute la musculation, de se focaliser sur l’apport des différents macronutriments afin de faire une bonne prise de masse.

Pour les débutant qui souhaitent faire une sèche, parce qu’ils ne veulent pas prendre beaucoup de gras, il faut savoir que prendre du muscle implique souvent de prendre du gras, à une exception près, à savoir la prise de masse sèche, connue aussi sous le nom de prise de masse propre.

Pour tous les débutants qui souhaitent s’orienter sur ce type de prise de masse ou pour ceux qui ne connaissent pas cette méthode pour prendre de la masse, en évitant de prendre du gras, je vous conseille de lire 8 astuces pour une prise de masse propre.

Technique du rebond glucidique sur une semaine

Voici les différentes étapes qui vont vous permettre d’appliquer le rebond glucidique afin d’avoir un corps et surtout des muscles qui paraitront plus fermes.

Semaine précédant le rebond glycémique :

Augmentez les doses de sel que vous mettez dans vos aliments, en effet l’augmentation du sodium dans votre organisme va avoir pour effet direct de faire chuter le taux d’aldostérone. Maintenez ce régime jusqu’à la veille du commencement de votre semaine ou vous allez appliquer le rebond glucidique.

De la même façon vous allez augmenter votre apport en eau d’au moins 50%, le fait que vous ayez augmenté votre apport en sodium implique vous augmentiez votre apport en eau, pour ceux qui souhaitent connaitre tous les bienfaits que peut leur apporter l’eau, je vous invite à lire Pourquoi il est important de boire beaucoup d’eau ?

Durant les 5 premiers jours

Vous allez augmenter la dose de protéines que vous avez l’habitude de consommer. Vous allez diminuer le nombre de glucides que vous allez consommer par jour, il va donc falloir que vous compensiez par un apport plus élevé en protéines, afin d’éviter le phénomène de fonte musculaire.

Les deux premiers jours

Votre objectif principal pendant ces deux premiers jours va être de faire chuter votre taux de glucides, en clair vous allez faire tomber le taux de sucre que vous consommez en le divisant par deux, vous allez donc éliminer 50% des sucres que vous consommez, pour les sucres que vous gardez, vous allez privilégier les sucres complexes.

Les trois jours suivants

Vous allez continuer de diminuer le nombre de glucides que vous avalez, toujours dans le but de faire chuter le taux de sucre dans votre organisme. Votre consommation va donc tourner aux alentours des 150 grammes par jour.

Les deux derniers jours

Diminuez votre taux de sodium afin d’entrainer une modification de l’aldostérone, cette modification va permettre de diminuer la rétention d’eau sous cutané, ce qui va, par conséquent, vous apporter une bien meilleure définition musculaire. Vous allez également reprendre plus de sucres et diminuer votre apport en protéines à son niveau normal. C’est cette étape qui sera officiellement appelée le rebond glucidique.

Puisque vous avez commencé à diminuer votre taux de sodium, vous allez également pouvoir commencer à diminuer la quantité d’eau que vous buvez par jour, tout en restant dans les normes, que cela soit pour l’eau ou pour le sel.

L’entrainement pendant cette semaine

Pour donner un aspect plus gros aux muscles vous allez devoir travailler avec des charges un peu plus légères et augmenter votre volume de travail de 50%, faites des séries de 15 à 18 répétitions afin d’optimiser le travail.

Vous effectuerez ce type de travail pendant les 5 premiers jours de cette semaine, les derniers jours étant réservés au repos. A la fin de cette semaine votre corps aura bien séché et vos muscles seront beaucoup plus dessinés grâce à cette technique.

Le rebond glucidique est une technique très intéressante si vous savez bien la maitrisée, très intéressante pour les personnes faisant des shooting photo par exemple et qui doivent montrer un corps bien dessiné, bien tracé. Encore une fois, si vous ne pouvez être encadré, ne vous lancez pas dans ce type de régime.